Stéphanie CHAUVIN, Naturopathe Hygiéniste,
Truchtersheim, Strasbourg, Bas-Rhin
06 86 27 44 23
chauvin.stephanie@orange.fr
Bilans de vitalité
Massage bien-être et minceur
Réflexologie plantaire, Reiki
Relation d'aide par le toucher
Formation massage
Extracteurs de jus

MON ANGE INTERIEUR

"Que l'aliment soit ton seul remède"

article DNA du 18 juin 2014 :


Truchtersheim Initiatives Un espace zen



Stéphanie fait découvrir son local à Éliane et Josette.

PHOTO DNA


Stéphanie Chauvin a inauguré dernièrement son « espace zen », 11 rue de la Gare à Truchtersheim (en face de la caserne des pompiers), où elle propose des soins énergétiques, des modelages corporels, de la réflexologie plantaire et des bilans de vitalité.


La naturopathe, éducatrice de santé, s’est installée le 1er juin dans un bâtiment qu’elle partage avec une agence immobilière.

Après une petite cour intérieure, on pénètre dans un hall d’accueil qui sert aussi de salle d’attente, puis, en enfilade, on découvre le local zen proprement dit. Cet espace, plus professionnel, plus grand, plus clair, aménagé de meubles blancs rehaussés de coussins bleus et gris, est préparé en fonction du rendez-vous et des soins dispensés.  


Stéphanie Chauvin, 37 ans, maman de 2 enfants de 8 et 10 ans, a découvert le reiki en 2010 et a passé ses trois degrés avant d’intégrer en 2011 l’école de naturopathie « Dargère Univers » à Belfort.


La naturopathie constitue pour elle un véritable art de vivre.


Éliane et Josette, très intéressées, ont profité de l’inauguration pour poser de nombreuses questions, notamment sur l’utilisation des huiles essentielles lors des massages corporels dans cet espace.


Acteur de son bien-être


Stéphanie leur a expliqué aussi que tous les vendredis soirs, elle anime des ateliers bien-être comportant des exercices pratiques pour bien intégrer la théorie.

Et précise « Je souhaite faire profiter chaque personne de mes compétences et de mes expériences, pour qu’elle devienne acteur de son bien-être au quotidien ».

Elle a déjà organisé des rencontres où elle donne des conférences sur « Alimentation et vitalité », comme à Kleinfrankenheim, cet hiver.

Au cours de cette journée inaugurale, Stéphanie a eu beaucoup d’échanges avec le public, venu en nombre se renseigner autour du verre de l’amitié servi avec un buffet bio confectionné par l’époux de Stéphanie.

Renseignements complémentaires auprès de Stéphanie Chauvin au 06 86 27 44 23 ou chauvin.stephanie@orange.fr  ou via  www.monangeinterieur.com                                                                                    Publié par J.K,  le 18 juin 2014 






VOICI L'ARTICLE PARU LE 5 FEVRIER 2014 DANS LES DNA :

Ambiance zen ce mercredi dans la salle des fêtes de Kleinfrankenheim pour la conférence « Alimentation et vitalité », donnée par Stéphanie Chauvin et Frédérique Vandevenne-Duboc.





 Les deux éducatrices de santé naturopathes Stéphanie et Frédérique ont été formées à l’école Dargère Univers à Belfort, selon Marchesseau, un biologiste, père fondateur de la naturopathie orthodoxe qui exploite les ressources de la nature pour maintenir, retrouver ou optimiser la santé.

Fortes de cet enseignement, elles ont abordé lors de cette conférence les bases de la naturopathie vitaliste, selon laquelle la maladie n’est pas une fatalité.

Il importe de trouver l’équilibre entre les quatre hygiènes majeures (musculaire, émonctorielle, alimentaire et de la pensée).

La naturopathie s’attache à la qualité de la vie. « Lorsqu’il y a surcharge, le sang et la lymphe accumulent des toxines, et les organes, avec un trop-plein de déchets métaboliques, ne peuvent plus remplir leurs fonctions de façon adéquate », ont-elles expliqué. Les émonctoires naturels du corps (reins, foie, intestins, peau, poumons,…), portes de sortie des déchets, permettent sa régulation, mais il faut les « décrasser ».

Trois cures peuvent y aider : détoxination, revitalisation et stabilisation évolutive. Frédérique a expliqué le fonctionnement des organes et la digestion, et Stéphanie a détaillé les sept tempéraments (sanguin, nerveux…) et l’alimentation spécifique à l’homme.

Elle a affiché le panneau décrivant la roue des mélanges alimentaires : les légumes, de préférence crus, peuvent être associés à toutes les catégories d’aliments ; pas de fruits crus avec les repas ; éviter les viandes, surtout rouges (riches en acide urique), et les céréales, et faire pré-germer les légumineuses.

« On a un capital d’énergie vitale. Le thé, le café, le tabac, l’alcool sont des dévitalisants », ont-elles souligné.

Après cet exposé visant à conserver la santé et à prévenir la maladie, elles ont laissé place au débat et répondu à des questions, sur les thés.

Ainsi on a appris que seul le thé rouge ne contient pas de théine.

Pour les eaux, les jeunes femmes ont conseillé de boire de l’eau très faiblement minéralisée et tiède…

Deux cabinets

Les deux éducatrices naturopathes ont ouvert un cabinet, Stéphanie à Schnersheim et Frédérique à Ergersheim. Elles ont indiqué pouvoir accompagner les participants qui le désirent dans leurs « transformations pour gagner en vitalité » (conseils en hygiène de vie et alimentaires, soins énergétiques, coaching en biokinésie, modelages corporels). Elles continuent d’ailleurs de suivre des cours à Belfort. À l’issue de la conférence, le public a été invité au verre de l’amitié et à une collation bio, préparée par Guillaume, traiteur bio à domicile, époux de Stéphanie.

Contact : Stéphanie Chauvin au ✆ 06 86 27 44 23 ou chauvin.stephanie@orange.fr www.monangeinterieur.com

Frédérique Vandevenne-Duboc au ✆ 06 08 70 14 76 ou frederique.duboc@orange.fr par JK, publiée le 05/02/2014 à 05:00